A Efeméride Nacional

11 DE NOVEMBRO DE 1975

domingo, 3 de maio de 2009

ART RUPESTRE EN ANGOLA





Art rupestre en Angola
province de Namibe
Auteur : Manuel Gutierrez
Francisco Xavier Yambo
Éditeur : Sépia, Saint-Maur (Val-de-Marne)

Paru le : 17 Mars 2009
Thématique : Beaux-Arts - Ecrits sur l'art - Arts de la Préhistoire et de l'Antiquité
Éditeur : Sépia, Saint-Maur (Val-de-Marne)
Reliure : Broché
Description : 153 pages; (29 x 23 cm);
ISBN : 978-2-84280-150-2
EAN13 : 9782842801502











Résumé 1
La province de Namibe apparaît, dans l'état actuel des connaissances, comme l'une des plus riches d'Angola en sites d'art rupestre. L'occupation remonte vraisemblablement au paléolithique inférieur. La description des sites montre une grande diversité de figures peintes ou gravées : les formes géométriques alternent, selon les endroits, avec la représentation d'animaux, de personnages, de scènes.

Résumé 2
La province de Namibe apparaît, dans l'état actuel des connaissances, comme l'une des plus riches d'Angola en sites d'art rupestre.Le nombre important de sites traduit une intense activité artistique, mais aussi une longue durée de cette tradition. L'occupation de cette province remonte vraisemblablement au Paléolithique inférieur comme le laissent penser les vestiges lithiques connus actuellement. Un environnement favorable serait aussi l'une des raisons de cette profusion artistique. On peut se demander si la diversité observée des styles ne trouverait pas son origine dans la diversité des peuples qui ont occupé la région.Il est en effet improbable d'imaginer qu'un seul peuple serait à l'origine de toute la création artistique observée sur l'ensemble des sites repérés. Il serait encore plus incongru de postuler, dès maintenant, l'existence d'une " première période " pour qualifier l'art de cette partie du continent. C'est, à notre avis, la poursuite de la recherche et la multiplication des datations de laboratoire qui pourront rendre compte de l'éventail chronologique couvert par la création artistique pariétale.La description des sites montre une grande diversité de figures peintes ou gravées ; dans certaines cavités prédomine l'utilisation de formes géométriques, abstraites et diverses, tandis que, dans d'autres, on note une volonté de montrer des animaux reconnaissables, des personnages et des scènes. Cette dualité dans le choix des figures va de pair avec un choix des sites en fonction de leur position topographique, l'articulation de ces éléments étant fonction de la finalité attribuée à chaque cavité.Les études des anthropologues et des historiens sur la signification des animaux dans les mythes d'autres cultures régionales ouvrent une voie de recherche très prometteuse pour essayer de décrypter le rôle des animaux dans l'art rupestre et, au-delà, pour comprendre la richesse culturelle des populations du passé. L'histoire longue des sociétés de cette partie de l'Angola peut trouver sur les parois peintes et gravées de la province de Namibe une excellente source de documentation, à condition de savoir préserver, transmettre et valoriser ce patrimoine unique.









Pensar e Falar Angola
Enviar um comentário